Ouille ça pique !


En bonne infirmière que je suis (et oui ! ), je me devais de rédiger cette page concernant notre santé au quotidien pendant ce long voyage.
Bien entendu, il paraît que beaucoup de médocs peuvent s'acheter partout dans le monde, mais il suffit que nous soyons paumer au fin fond de la jungle pour qu'un simple petit bobo de rien du tout fasse des siennes.
Je préfère donc partir avec une belle trousse à pharmacie qui comprendra le strict nécessaire, et soulagera l'urgence.

Les vaccins : 

Pas de vaccin obligatoire pour les pays que nous allons visiter, mais le devoir d'en mettre à jour certains :

- Hépatite A ,contamination alimentaire sans traitement spécifique qui se transmet par l'eau,les coquillages et d'une façon générale tous les produits manipulés à mains nues.

- Hépatite B, contamination sanguine et sexuelle. On évitera les tatoos à l'arrache ....

- Tétanos, polyomiélite et diphtérie

et aussi quelques recommandations :

- Fièvre typhoïde : infection du tube digestif dont les symptômes s'apparentent à un mauvais rhume avec fièvre, nausées voir vomissement. Risque de complication donc mieux vaut consulter.

- Fièvre jaune, vaccination qui se réalise dans un centre habilité (hôpital de Bayonne) ou un certificat nous est délivré. Maladie infectieuse grave transmise par un moustique vivant dans les régions boisées dont les symptômes ressemblent à un syndrome grippal. L'efficacité du vaccin est de 10 ans.

- Rage: non fait

Tout ces vaccins ont un coût ( voir la page Budget) mais certaines mutuelles peuvent prendre en charge tout ou partie de cette somme. Se renseigner, ça vaut le coup.

Le Paludisme : 

Transmis par un moustique, l'anophèle femelle, il peut être mortelle. 
Pour être bien sûr, la consultation voyageur (Hôpital Saint André, Bordeaux) répondra à mes interrogations quand à la prise d'un traitement oral dans le cadre de notre voyage.
En effet, nous n'allons pas explorer de zones endémiques donc un traitement prophylaxique  pourrait suffire. A nous, les aérosols et bracelets anti moustique, les tee shirts manches longues et pantalon à la tombée de la nuit.

Ainsi, après consultation, nous avons opté pour la Malarone ; traitement présomptif du paludisme (dit de réserve) qui se conçoit uniquement en cas de fièvre dans une zone impaludée dépourvue de structure médicale fiable. Soit 4 comprimés par jour pendant trois jours.
A cela nous ajoutons une protection anti moustique à base de répulsifs pour la peau: Mosiguard, Insect Ecran dont 25% d' Icaridine ou Cinq sur Cinq dont 35% IR 3535.

Il faut tout de même savoir qu'il existe un traitement prophylaxique : Doxypalu ; un comprimé par jour pendant tout le séjour et poursuivre un mois après le retour. Ce qui impliquait dans notre cas un traitement de 4 mois !!!!

Et enfin , le must serait d'imprégner nos vêtements. Ca on verra sur place !

La trousse à pharmacie : 

- anti nauséeux : Motilyo
- antalgique : paracétamol
- anti diarrhéique : Tiorfan
- antispasmodique si douleur abdominale : Spasfon
- antibiotique : pour traiter les petites blessures qui mettent du temps à cicatriser ; et traiter les otites : Augmentin ainsi qu'une crème antibiotique pour les applications locales : Fucidine. A prendre en fonction des symptômes !!
- pour les coups et les hématomes : Arnican 
- pommade anti prurigineuse pour les piqûres d'insectes : Eurax
- collyre antiseptique : Biocidan
- traitement préventif anti moustique
- pilule pour un an
- Donormyl pour mieux supporter les longs vols ....
- crème solaire
- Biafine, pour les coups de soleil 
- traitement de l'eau : Micropur
- bas de contention pour l'avion et éviter d'avoir les jambes comme des poteaux.
- pansement spécial ampoules
- thermomètre, ciseaux, compresses, sparadrap, sutures adhésives (stéristrip)

- antiseptique  et sérum physiologique en unidose
- gel anti bactérien  et/ ou lingettes pour les mains
- couverture de survie
- boules Quiès